lasagnes maison
Conseils

Lasagnes maison : 10 erreurs fatales à éviter

Le 18 février 2021 , mis à jour le 19 mai 2021

Les lasagnes maison sont le plat italien par excellence. Leur réputation a dépassé les frontières du Bel Paese depuis des générations. En France, les lasagnes sont devenus un plat familial confort, à l’instar des gratins dauphinois, tartiflettes et autres hachis parmentier. Découvrez ici les 10 erreurs fréquentes lors de la préparation des lasagnes maison. Et apprenez à les éviter. Vous profiterez alors du meilleur de ce plat traditionnel chez vous et pour vos hôtes.

Lasagnes maison : pâtes sèches ou fraîches ?

Lorsque vous cuisinez des lasagnes, vous avez certainement l’habitude de les acheter toutes faites. On en trouve de plusieurs marques dans les rayons des supermarchés.

Si ce choix est très pratique, c’est un enfer pour votre recette ! En effet, pour obtenir des lasagnes savoureuses, souples et compactes, mieux vaut utiliser des feuilles de pâte fraîche à l’œuf. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser votre machine à pâte manuelle ou électrique. Et suivez la recette de la pâte à lasagne fraîche.

Si vous n’avez pas le temps, ne vous inquiétez pas ! Depuis quelques années, sont apparues dans les rayons frais des supermarchés la version fraîche des pâtes à lasagnes. Si vous hésitez à les utiliser pour votre prochaine recette, lancez-vous ! Préférez les pâtes fraîches aux pâtes sèches. Plongez chaque feuille dans l’eau bouillante salée pendant une minute (ou suivez les instructions de l’emballage). Puis plongez la feuille de lasagne fraîche dans l’eau froide pour stopper la cuisson. Votre plat de lasagnes sera plus savoureux et tiendra mieux à la cuisson.

lasagnes maison

 Le nombre d’étages : trop ou pas assez ?

Lorsque vous montez les étages des pâtes à lasagnes dans votre plat à four, vous avez certainement des doutes concernant le nombre d’étages à réaliser : trois, quatre, cinq ? Alors vous faites au hasard, en fonction de la préparation qu’il vous reste et du nombre de feuilles à garnir.

L’idée est simple : en Italie, pour des lasagnes qui tiennent lors du service, on préconise cinq couches de pâtes. Vous pouvez opter pour quatre si vous n’en avez pas assez ou si le plat n’est pas assez haut.

N’hésitez pas à aplatir légèrement chaque couche au montant du montage. Pour cela, munissez-vous d’une spatule, afin d’obtenir un résultat bien compact.

Pour éviter de perdre du temps à couper les feuilles de pâtes aux bonnes dimensions de votre plat, optez pour un plat à lasagne digne de ce nom !

Ainsi, votre plat à lasagne vous accompagnera des années. Vous n’aurez plus à vous creuser la tête pour placer vos feuilles de lasagnes à l’intérieur du plat.

La sauce tomate : dois-je la cuisiner ou l’utiliser nature ?

Deux cas de figure sont possibles pour votre sauce tomate. Soit vous achetez de la “passata” ou des tomates concassées dans votre supermarché, et vous la mélangez nature avec votre viande hachée que vous aurez pris soin de cuisiner. Soit vous préparez une sauce tomate digne de ce nom.

Evidemment, si vous souhaitez avoir un meilleur résultat, vous devrez cuisiner votre sauce tomate. Pour cela, rien de plus simple.

Il vous suffit de faire rissoler des oignons frais dans votre casserole avec un peu d’huile d’olive. Une fois qu’ils sont translucides, vous ajoutez de la sauce tomate nature ou des dés de tomates concassés. Puis des herbes de Provence, un cube de bouillon et de l’ail. Faites mijoter.

Certains chefs aiment y ajouter un carré de chocolat noir pour le côté acidulé. Si vous n’avez pas chocolat, versez une cuillère à soupe de sucre. Cela permet d’adoucir le côté acide de la tomate. Enfin, mixez tous les ingrédients au pied mixeur ou au blender. Ajoutez de l’eau si vous utilisez des pâtes sèches (afin de bien cuire les feuilles de lasagne), même s’il est préférable d’utiliser des pâtes fraîches dans la lasagne.

Béchamel : du commerce ou faite maison ?

La sauce béchamel est une sauce blanche italienne qui est largement disponible dans le commerce aujourd’hui. Quand on est pressés, on va sans doute opter pour une sauce béchamel toute faite au lieu de la cuisiner soi-même. C’est une erreur ! Déjà, la sauce béchamel du commerce au rayon frais contient des additifs douteux. C’est le cas de l’E407 qui est un agent de texture et qui présente un risque modéré pour la santé.

Vous avez également certaines marques du rayon sec qui contiennent un additif dangereux comme l’E150c. Celui-ci est du caramel ammoniacal (un colorant). Il présente un risque élevé pour la santé (substance cancérigène selon le CIRC et pouvant être toxique pour le système immunitaire).

Heureusement pour vous, certaines marques ne contiennent pas d’additifs dangereux, mais vérifiez bien les étiquettes avant l’achat !

La sauce béchamel maison est une recette facile, économique et rapide. Elle nécessite du lait, du beurre, du sel, du poivre, de la farine, et c’est tout ! Ce qui est beaucoup plus sain que la version du commerce. Méfiez-vous !

conseils lasagnes

Fromage à gratiner : emmental, mozzarella ou parmesan ?

La version française des lasagnes utilise bien souvent le gruyère ou l’emmental pour le gratin. Or, ce n’est pas du tout le fromage qu’utilisent les Italiens ! En Italie, on dispose sur chaque couche la sauce tomate, la viande hachée et la béchamel de manière généreuse et abondante. Enfin, ce n’est que sur la dernière couche que l’on couvre généreusement de parmesan râpé.

Répartir la viande, la sauce tomate et la béchamel de manière uniforme

Lors du montage de vos lasagnes maison, veillez à bien répartir les différentes préparations sur chaque couche de lasagne. Tout d’abord, commencez par la sauce tomate. Ensuite la viande, et enfin la béchamel à chaque étage. N’hésitez pas à bien étaler sur toute la surface du plat, y compris jusqu’aux extrémités. Ainsi, vous évitez de vous retrouver avec des bords secs une fois la cuisson terminée.

Ne pas beurrer le fond du moule

Pour éviter que la première couche de lasagne s’accroche au plat à four, n’oubliez pas de beurrer ou d’huiler votre plat à lasagnes. Ensuite, versez toujours de la sauce tomate au fond avant de poser votre première couche de lasagne. Ainsi, vous êtes sûr que la lasagne cuit uniformément dès la première couche. Et vous vous facilitez la tâche au moment de servir.

Cuire tout de suite les lasagnes au four

L’idéal pour que vos lasagnes soient moelleuses et savoureuses, est de lancer le préchauffage du four une fois le montage des lasagnes terminé. Certes, cela prend plus de temps, mais le résultat en sera meilleur !

En effet, si vous attendez avant d’enfourner vos lasagnes, les pâtes de lasagnes vont pouvoir avoir le temps de s’imprégner de la sauce et des saveurs de la préparation. Au final, vous aurez un résultat beaucoup plus parfumé et onctueux.

lasagne plat typique

Utiliser le papier aluminium pour un gratin parfait

L’ingéniosité du plat à lasagnes ? L’alliance du côté savoureux et onctueux à l’intérieur de chaque couche de pâtes, et du côté croquant et croustillant du fromage gratiné sur le dessus des lasagnes !

Pour un résultat parfait, servez-vous d’une feuille de papier aluminium. Pendant la première demi-heure de cuisson, placez la feuille d’aluminium sur le plat dans le four. Puis, passé cette première étape, retirez la feuille du plat à four. Vous verrez, la chaleur emmagasinée sous la feuille d’aluminium sera répartie de manière uniforme et homogène. Et le gratin au-dessus aura le temps de prendre, sans brûler.

Attendre avant de servir les lasagnes maison

En général, on cuit les lasagnes à 180 degrés au four pendant 35 à 45 minutes.

De ce fait, l’astuce est de ne jamais cuire les lasagnes à trop forte température. Sinon, vous risquez de brûler les extrémités de la préparation. Inversement, si la température est trop basse, vos lasagnes pourraient manquer de cuisson ou être molles.

Une fois la cuisson terminée, patientez quelques instants avant de servir. Idéalement, patientez une vingtaine de minutes avant de passer à table. Ainsi, vos lasagnes vont pouvoir se reposer, et donc devenir plus compactes. Vos lasagnes tiendront mieux en place au moment de servir.

Et si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à voir quel vin choisir pour accompagner vos lasagnes.

pinterest lasagnes

Romain

Amoureux des pâtes depuis un long voyage à Naples en Italie, j'ai ouvert ce blog pour vous faire partager ma passion et mes bons plans pour réaliser des pâtes fraiches soi-même, à la maison.